Kinésiologie, Réflexologie, Naturopathie

C'est quoi ?

Pratique Humaine & Animale

Kinésiologie
  • Au début des années 60, le Dr George Goodheart, chiropracteur, découvre une relation directe entre le tonus musculaire et l’état de stress.Il met alors au point le test musculaire qui permet d’évaluer l’état énergétique de différents systèmes. Cela le conduit à s’intéresser aux méridiens, clés de la médecine chinoise depuis plus de trois millénaires. Après 15 années de recherche, il publie un ouvrage sur l’équilibration des muscles. La Kinésiologie Appliquée est née.

  • Dans les années 1970, le Dr John Thie, chiropracteur, collègue de Goodheart, développe  une méthode conjuguant l’approche occidentale et l’énergétique traditionnelle chinoise : le Touch For Health (Santé par le Toucher). Cette méthode permet d’évaluer l'équilibre de chaque méridien puis de les ré équilibrer correctement. Une autre forme de kinésiologie, consacrée au mieux-être, était lancée. Le succès fut immense et aujourd’ hui, cette méthode globale de santé est présente dans plus de 80 pays.

  • D’ autres professionnels de la Santé ont contribué au développement de la kinésiologie : Paul DENNISON, au milieu des années 80, docteur en sciences de l’éducation, applique le savoir des sciences du cerveau, et découvre les liens entre le développement physique, l’acquisition du langage et la réussite scolaire. Il crée, la méthode “Brain Gym”. Cette méthode également connue sous le nom d’Edu-kinésiologie travaille à l’intégration et donc à l’optimisation des fonctions cérébrales.

  • Gordon Stokes, Candace Callaway et Daniel Whiteside,  développent le concept “Three In One Concepts” (Concept 3 en 1) plus particulièrement centré sur la défusion des stress de nature émotionnelle. 

Ces trois approches, Touch for Health, Brain Gym et Three In One Concepts constituent les trois piliers historiques de la kinésiologie.

Mon approche

Je vous propose des séances de * Kinésiologie Humaine pour adulte enfant et nourrisson

                                                         * Kinésiologie Animale

                                                         * Réflexologie Crânio-Sacrée Humaine et Animale

Beaucoup d’émotions se logent dans le corps provoquant des douleurs physiques, mentales, des peurs, des angoisses, des troubles du comportement… Après un choc émotionnel ; décès, accident, violence physique ou verbale, pour l’aide du corps et du psychisme, pendant ou après une maladie, une invalidité, une opération…

Aller chercher ces informations pour ainsi rééquilibrer les énergies et permettre la libération du stress, être à l’écoute du corps tel est la pratique de la Kinésiologie. Une méthode douce pour aller de l’avant en apaisant progressivement le corps et l’esprit. Que celles-ci soient récentes, lointaines, oubliées ou même ne vous appartenant pas, les émotions rythment notre vie d’ici et maintenant. Elles impactent les choix, les idées, les avis, les peurs… On peut arriver à des moments où l’on ne sait plus quoi faire, on se sent submergé, fatigué, déprimé. Les excès et les manquent débordent, on ne se sent plus équilibré.

  • Kinésiologie Animale se pratique de la même façon qu'une séance de kinésiologie humaine, il ne faut pas oublier que l'animal aussi a un monde sensoriel et émotionnel intense et que des émotions, des peurs, des angoisses se logent aussi dans son corps provoquant divers troubles du comportement, difficultés d'apprentissage, maladie chronique... L'animal est aussi très impacté par ce que vit et ressent son gardien...

Je rappelle que le Kinésiologie ne remplace en rien une visite et un avis

médical / vétérinaire et les traitements qui peuvent en découler.

Que tout autre soin naturel comme l’ostéopathie, le shiatsu, les massages se

marie très bien avec la Kinésiologie

Réflexologie Crânio-Sacrée
  • La réflexologie crânio-sacrée est une méthode douce, simple et complète d’ostéopathie fluidique, mise au point par Maurice Poyet et Guy Marchandise ; elle est totalement dédiée à l’écoute du corps. 

Elle permet d’évaluer et de traiter les différentes restrictions qui affectent notre système crânio-sacré, et libère le mouvement des méninges et des os du cerveau.

Cette méthode fluidique restaure le rythme naturel du corps que l'on appelle le Mouvement Respiratoire Primaire.(MRP)

Cette méthode d'écoute du MRP englobe tous les os du crâne, de la face, de la bouche, et s’étend à la partie inférieure en passant par le cou, les épaules, la colonne et jusqu’au sacrum, par un concept d’hydraulique et de membranes.

La réflexologie crânio-sacrée contribue à lever les obstacles que le système physiologique normal n’arrive pas à équilibrer. Elle accompagne le corps dans son rôle naturel « d’autocorrection et d’autorégulation » .

Le praticien ne fait que lever les obstacles, activer et renforcer le système.

Pour mieux comprendre : une chute sur le coccyx peut influencer la partie crânienne du système crânio-sacré. Visualisé, comme une onde de choc partant de votre point de chute, ici le coccyx, cette onde ce choc remonte jusqu'au plus haut de votre corps, qui est votre crâne...

Une approche en douceur, incite le système crânio-sacré à s’accorder harmonieusement par lui-même en le soulageant.

Naturopathie
  • Héritière d’Hippocrate, médecin de l’Antiquité grecque, au Vè siècle avant Jésus-Christ, la naturothérapie a été pratiquée en Occident jusqu’au début du XXè siècle et l’appartion des médicaments chimiques qui ont profondément modifié la pratique médicale et fait tomber en désuétude les médecines traditionnelles.

À partir de la fin du XIXe siècle, au moment où toutes les sciences connaissent un essor fabuleux, la médecine découvre et intègre une foule d'approches empiriques allant de l'homéopathie à l'hypnose, en passant par les pharmacopées de diverses cultures. Aux États-Unis, le mouvement de la médecine éclectique a recours à de nombreuses approches médicales venues de la vieille Europe, d'Asie et des peuples amérindiens. Une panoplie de préparations d'herboristerie sont également fort populaires auprès des médecins de l'époque.

C’est dans cette mouvance que l’Allemand Benedict Lust (1870-1945), qui était médecin, ostéopathe et chiropraticien, fonde officiellement la naturothérapie après avoir émigré aux États-Unis. En 1902, il inaugure, à New York, la première école de naturothérapie : on y enseigne l'hydrothérapie, l'herboristerie, la nutrition, la physiothérapie, la physiologie, la psychologie et une foule d'autres techniques thérapeutiques.

  • Reconnue par l’OMS (Organisation mondiale de la Santé) comme étant la 3è médecine traditionnelle, aux cotés de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Ayurvédique, la naturothérapie est une médecine holistique, qui prend en considération tous les aspects de la personne et cherche à agir, non pas sur le symptôme, mais sur la cause.

Médecine avant tout préventive, la naturothérapie vise à maintenir et/ou rétablir la santé par des moyens naturels. Le naturopathe cherche à rétablir les capacités d’auto-guérison inhérents à chacun et sa démarche consiste à s’appuyer sur les points forts afin de contrebalancer les faiblesses. A cet effet, il établit un bilan de vitalité, qui n’est pas un diagnostic mais qui entend, par divers moyens, mesurer le niveau de vitalité, estimer les surcharges et les carences pour stimuler et renforcer ces capacités.

Le naturopathe permet à la personne de retrouver la santé, donne des conseils d’hygiène vitale, dans le but que la personne conserve la santé sur le long terme. Un naturopathe ne doit pas créer de dépendance avec ses clients mais au contraire les guider sur le chemin de la santé en les rendant acteurs de leur propre santé, de façon autonome.

Le naturopathe ne se substitue pas au médecin et ne prend aucune décision sur les traitement donné et en cours du patient.